Recyclage de Smartphones : iOS Vs Androïd

Alors qu’une récente analyse du fonds américain Andreessen Horowitz s’est récemment appuyée sur les chiffres de connexions des détenteurs de smartphonespour souligner les écarts de catégories sociales entre utilisateurs des systèmes iOS et Androïd*, Love2recycle.fr, le leader du rachat de téléphones mobiles en France, dresse quant à lui un état des lieux du recyclage de Smartphones.

Infographie disponible en bas de cet article

D’avantage de produits Apple…

Les appareils de la marque à la pomme représentent pour Love2recycle.fr plus de 45% des reprises, contre 33% pour les smartphones fonctionnant avec Androïd. Par ailleurs, moins de 10% des premiers sont revendus non fonctionnels, contre près de 20% pour les seconds… 

Des prix de rachat qui ont atteint 421 euros et deux modèles stars : l’iPhone 4 et le Samsung Galaxy S2

Le prix moyen de rachat des mobiles a doublé entre 2010 et 2014, passant de 58 à 116 euros. Il est supérieur pour les mobiles sous iOS (172 euros), versus 98 euros pour ceux fonctionnant sous l’autre système d’exploitation phare.

De plus, la capacité la plus recyclée pour les mobiles de la marque Apple est de 16Go, avec 75,8% des reprises d’iPhones.

Ecran cassé ou rayé, la panne la plus constatée !

Près d’1 smartphone sur 5 racheté par Love2recycle.fr dispose d’un écran cassé ou rayé. L’oxydation du mobile, liée à l’humidité (ou une mauvaise chute dans la baignoire), est la seconde cause de défaillance (16%). Suivent les pannes de boutons et les poussières derrière l’écran.

Et les tablettes dans tout ça ?

Le marché de la tablette d’occasion émerge ! Aujourd’hui, un peu plus de 4% des produits recyclés par Love2recycle.fr sont des tablettes : 72% sous iOS et 26% sous Androïd.

Qui sont ceux qui revendent leur mobile ?

Il semblerait que cela soit plutôt les hommes qui aient croqué la pomme… Si les profils des revendeurs sur Love2recycle.fr sont majoritairement masculins, cela est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’Apple : 62% d’hommes contre 38% de femmes !

Concernant l’âge, comme la provenance géographique des utilisateurs, peu de différences criantes entre les deux leaders du marché : ils ont entre 34 et 35 ans en moyenne et vivent majoritairement en Ile-de -France ou dans le Sud-Est du pays. Enfin, bien qu’ils semblent préférer utiliser le service depuis un ordinateur (72%) une part non négligeable se connecte via un mobile ou une tablette (28%).